bottom logo

M6

Edito


Tricheuse ou trahie?


Par Edouard Lin - Mis en ligne le 29.05.2013 06:00

Rarement le vainqueur d’une émission de télévision aura été autant haï par les téléspectateurs. Naoëlle d’Hainaut a remporté le titre de Top chef 2013 mais, pour beaucoup, ce n’est qu’une tricheuse et une pleurnicheuse. C’est vrai qu’elle a beaucoup pleuré, mais ce n’est pas la seule. Il y a beaucoup de larmes à la télé, c’est bon pour l’audience. Tricheuse? C’est l’épisode des têtes de crevettes qui lui vaut cette étiquette peu sympathique. Rappel des faits: lors d’une épreuve, Naoëlle annonce: «Je vais faire ma voleuse», avant de se servir sur le plan de travail d’un autre candidat. Celui-ci a beau eu expliquer que sa camarade de jeu l’avait ensuite prévenu et qu’il ne lui en veut pas, rien n’y fait. Et Naoëlle, aujourd’hui, de crier au racisme (elle a des origines arabes) et à la manipulation de son image par M6.

Sans aller jusque-là, rappelons à la jeune femme, et aux téléspectateurs, que Top chef est avant tout une émission de téléréalité. Que ses réalisateurs cherchent des candidats pouvant incarner des caractères typés. Qu’ensuite, lors du montage, ne sont gardées que les images servant le scénario. Naoëlle devait tenir le rôle de la jeune femme jolie et ambitieuse, prête à tout pour gagner (un classique de Top chef, il y en a une par saison) et c’est ce qu’on nous a montré.
Cela dit, nous ne nous faisons pas trop de souci pour elle. Une belle carrière l’attend, et Coca-Cola la paie pour faire de la pub. Coca-Cola et haute gastronomie?

Oui, à la télé, tout est possible.