bottom logo

RTS, FTV, DR


Edito
Par Edouard Lin - Mis en ligne le 07.05.2014 05:00

Coups de sac aux TJ


Au beau fixe il y a deux ans, les audiences du 20 heures de France 2 piloté par David Pujadas grignotaient des parts de marché, l’écart avec celui de TF1 se réduisait à tel point que ceux qui le réalisent se prenaient à rêver de le rattraper, voire de le dépasser. A TF1, on n’a pas tardé à réagir: exit Laurence Ferrari, et Gilles «Zorro» Bouleau est arrivé aux commandes du 20 heures. Et pour France 2, le point de mire que l’on croyait proche s’est de nouveau éloigné. Ces derniers mois, jusqu’à 2,5 millions de téléspectateurs séparaient les deux TJ. C’est beaucoup, c’est trop. Les mauvais scores d’audience des émissions de fin d’après-midi n’y sont certainement pas pour rien.

Les rumeurs prédisent déjà un sérieux remaniement, avant que les dirigeants de France 2 annoncent quelle sera leur opération sauvetage. David Pujadas sur un siège éjectable, d’aucuns voient déjà Marie Drucker ou Laurent Delahousse lui succéder.

Si les nuages s’amoncellent sur le 20 heures de France 2, les audiences des TJ de la télévision romande sont, elles, au beau fixe, ce qui n’empêchera pas la direction de procéder à des brassages de présentateurs et de plateaux dans un nouveau studio HD, tant pour le 12.45 que pour le 19.30. Au petit jeu des chaises musicales, seul Olivier Dominik, le joker actuel de Darius Rochebin, n’est, selon les bruits de couloir, pas (encore) convié. Mais l’homme n’a pas trop de souci à se faire. Son parcours pourrait étrangement ressembler à celui de Massimo Lorenzi. Suspense jusqu’à la rentrée de septembre.