bottom logo

DR


Edito
Par Edouard Lin - Mis en ligne le 08.01.2014 07:00

Bonne année paire


L'année 2014 sera très sport à la télévision. C’est le cas les années paires, lorsque les Jeux olympiques (d’été ou d’hiver) et les phases finales des tournois de football (Coupe du monde ou Euro) vont par deux.

Le département des sports de la RTS entre alors en mode commando: deux mille heures de programmes et tout le monde sur le pont. L’équipe de l’année, ce sera peut-être celle de Massimo Lorenzi: des passionnés qui oublient leurs week-ends et sacrifient leurs vacances pour nous faire vivre le meilleur du sport. On a le droit de ronchonner devant notre poste lorsqu’ils se trompent (surtout si nous sommes frustrés de ne pas être à leur place) mais sachons leur reconnaître ce mérite-là.

Cela va partir très fort à peine les rois tirés avec l’Open d’Australie de tennis. La chaleur de Melbourne va réchauffer nos froids réveils de janvier. Nous suivrons avec intérêt les performances de Roger Federer bien sûr, désormais conseillé par son ancienne idole Stefan Edberg, mais aussi et peut-être surtout désormais celles de Stanislas Wawrinka (lire l’article de Laurent  Favre en page 12). Non pas que le Vaudois ait plus de chances de gagner le titre que le Bâlois mais son année 2013 nous l’a rendu extrêmement proche et sympathique. Les audiences le prouvent: le numéro 2 suisse est devenu un numéro 1 bis, voire un numéro 1 dans les cœurs, y compris alémaniques. Cette nouvelle relation entre Wawrinka et les téléspectateurs est d’ailleurs née à Melbourne l’an dernier lors d’un huitième de finale marathon fini dans les crampes, les larmes et la nuit australe. 

Eh oui, en 2014 les grands directs sportifs vont rythmer notre emploi du temps. Bonne année paire à tous!