bottom logo

DR


Edito
Par Edouard Lin - Mis en ligne le 10.07.2013 05:00

Après-midi maussade


Si l’après-midi n’est pas uniquement le paradis des rediffusions ou des programmes bouche-trous, les chaînes ont bien du mal avec ces horaires creux, parfois maudits.

En évinçant Julien Courbet et son Seriez-vous un bon expert? pour programmer Le tourbillon de l’amour, France 2 s’est trompée! Malgré des audiences faramineuses dans de nombreux pays, la mayonnaise n’a pas pris en France. La chaîne a donc dû allonger Toute une histoire, proposée par Sophie Davant, de trente minutes, et Comment ça va bien, animée par Stéphane Bern, de 20 minutes, cela pour combler le vide laissé par un Tourbillon ayant balayé les téléspectateurs.

France 2 n’est pas la seule à la peine l’après-midi. Certaines chaînes évoquent même un fond de grille, comme on parlerait de fond de tiroir, pour meubler l’antenne. Entre 14 h et 18h30, les téléspectateurs, qui sont plutôt des téléspectatrices, sont aussi plus âgés et plus inactifs que le soir. Surtout, ils sont bien moins nombreux: deux tiers de moins qu’en soirée. Face à cette pénurie, les chaînes optent pour des stratégies diverses: certaines multiplient les rediffusions de feuilletons, d’autres misent sur l’inédit, d’autres encore semblent sacrifier leurs après-midi, une période où la seconde de publicité coûte bien moins cher qu’en fin de journée. Si elle peut s’expliquer d’un point de vue économique, cette stratégie est-elle vraiment la bonne? On peut en douter. Car une fois le public parti, il ne revient pas forcément. Pour preuve, la chute d’audience liée au Tourbillon de l’amour a fait souffrir les programmes de France 2 jusqu’en début de soirée, qui, grâce au Tour de France, pourtant si décrié, se refait – provisoirement – une santé.