bottom logo

DR


Edito
Mis en ligne le 16.12.2015 06:00

Une étoile pour Noël


Inutile de le cacher: à TV8 nous aimons beaucoup Bastian Baker. Parce qu’il a posé en une de notre magazine avec sa maman à l’occasion de la Fête des Vignerons de 1999 alors qu’il n’avait que 8 ans, bien sûr, mais surtout pour ce qu’il est devenu depuis. C’est un vrai talent, porté par la rigueur et l’ambition, un jeune artiste qui apprend encore son métier, un fils de hockeyeur qui a intégré le goût du travail et de la sueur. C’est un vrai pro, humble et à l’écoute. Avec son troisième album, superbe, il est aussi l’un des plus gros vendeurs de CD du pays et une personnalité incontournable. Il multiplie les concerts, découvre des pays lointains, représente une grande marque horlogère suisse. On le voit également incarner la compagnie aérienne Swiss aux côtés de l’écrivain Joël Dicker. Et, comme il a du cœur, il collabore notamment depuis un an avec la DDC pour des programmes humanitaires et culturels. Le conseiller fédéral Didier Burkhalter s’est pris de sympathie pour lui et ils échangent régulièrement des SMS. Lara Gut assure sa promo avec charme et humour. Quant à Stan Wawrinka, c’est un bon copain avec lequel il partage sa passion pour le tennis et le hockey.

Lors de la sortie de son deuxième album en 2013, nous écrivions que nous ne savions pas s’il reviendrait chanter un jour aux Coups de cœur d’Alain Morisod, tant sa trajectoire s’est vite élevée au firmament. Deux ans plus tard, le revoici sur la RTS. Pour la première fois, il chantera en français, des chansons de Luc Plamondon à qui le spectacle Tous en chœur – auquel le jeune artiste participe – rend hommage. Parce que sa carrière piétine? Tout le contraire! Parce qu’il est fidèle, sait remercier ceux qui l’ont aidé et ne méprise aucun public.