bottom logo

DR


Edito
Par Edouard Lin - Mis en ligne le 26.10.2016 05:00

Roi de la com


Il n’est pas une semaine sans que l’on parle de Cyril Hanouna et de Touche pas à mon poste! (C8). Chroniqueurs humiliés, gestes déplacés, polémiques avec d’autres présentateurs, d’autres émissions. Là, c’est le clash avec Stéphane Guillon qui agite la Toile et les esprits. Après avoir révélé à l’antenne que l’humoriste gagnait 10 000 euros par chronique dans Salut les Terriens! (C8), il a lancé un débat sur son plateau, demandant s’il était juste que Stéphane Guillon critique «son employeur», Vincent Bolloré, alors qu’il est si bien payé. La question était sans doute pertinente, mais le principal intéressé n’a pas apprécié. Stéphane Guillon a traité Cyril Hanouna de «Bollo-employé de l’année» et révélé, à son tour, que l’animateur était quant à lui payé 50 millions d’euros par an. Sans oublier de signaler au passage qu’Hanouna continuait de soutenir Jean-Marc Morandini, mis en examen pour corruption de mineurs aggravée. Avec ses airs arrogants et ses mauvaises manières, le présentateur de Touche pas à mon poste! a beaucoup de détracteurs. Le journal satirique Charlie Hebdo en a fait une cover: «Hanouna, le virus qui rend con». Beaucoup de détracteurs, mais beaucoup plus de téléspectateurs. Ce qui le rend intouchable car, à la télévision, ce sont les audiences qui font les rois. On peut penser ce que l’on veut de Cyril Hanouna, s’il est une chose qu’il maîtrise, c’est sa com, manipulant jusqu’à ses ennemis pour faire parler de lui.