bottom logo

DR


Edito
Par Edouard Lin - Mis en ligne le 01.03.2017 06:00

Qui sont-ils?


La vie nous offre beaucoup d’occasions de constater que le temps passe. Et que plus il passe, plus on s’éloigne de la bande-annonce et plus on s’approche du générique de fin. Le 17 février, sur France 3, j’ai regardé un documentaire sur Jacques Brel. Ça ne m’a pas rajeuni, mais j’ai trouvé formidable la modestie du chanteur. Ensuite, je me suis intéressé aux jeunes gens qui s’agitent sur les plateaux des chaînes françaises. J’ai zappé entre Les anges de la téléréalité (NRJ 12), Il en pense quoi Matthieu? (C8) et Le Mad Mag (NRJ 12). Eh bien, je ne connais pas ces gens. Matthieu Delormeau? Ayem Nour? Et Kim, Milla, Anthony, Jordan, Mélanie, Luna, Senna? Ils sont célèbres, me dit-on, mais je n’arrive pas à les distinguer les uns des autres. Les filles ont des allures de bimbos, les garçons de moniteurs de fitness. Je dois bien le reconnaître, eux et moi ne faisons pas partie de la même époque. Pour la plupart, ils se prennent pour des artistes. «L’autre jour, j’étais sur scène», déclarait il y a peu Matthieu Delormeau dans Touche pas à mon poste! (C8). Sur scène? Oui, la scène d’une des boîtes de nuit où, moulé dans son t-shirt, il anime des soirées. Il en conclut qu’il est un artiste. Jacques Brel, lui, après plusieurs passages à l’Olympia, ne se voyait toujours que comme un modeste artisan, se sentait insignifiant comparé à Ravel ou à Rimbaud. Si je vous dis que je préfère Brel à Delormeau, vous allez me prendre pour un vieux con?