bottom logo

Edito
Par Edouard Lin - Mis en ligne le 02.09.2015 05:00

Qui décide?


Une journaliste et un caméraman de la chaîne américaine WDBJ7 ont été abattus alors qu’ils étaient en plein direct. Ce fait divers macabre a notamment agité les médias autour de la question: fallait-il ou non diffuser la vidéo de la fusillade? Les vidéos, plutôt, puisqu’il existe celle tournée par le caméraman et celle postée par le tireur sur son compte Twitter.

Aux Etats-Unis, CNN n’a diffusé que les images de la fusillade tournées par l’une des deux victimes. La BBC, en Angleterre, a diffusé les deux vidéos, mais celle de l’assassin uniquement sur Twitter et seulement en partie. Le JT de 20 heures de France 2 a montré à l’antenne les deux vidéos, s’arrêtant, pour
celle tournée par le tueur, avant les coups de feu. Le JT de TF1 n’a diffusé aucune image. En Suisse, la RTS a également décidé de ne rien montrer.

Ce qui est troublant, c’est que chacun a brandi ses principes avec la même conviction. Ceux qui ont revendiqué le «devoir» d’informer, quelles que soient les images, comme ceux qui ont déclaré qu’il y en avait de «bonnes» et de «mauvaises» en matière d’actualité.

Pendant longtemps, la question de savoir qui décide ce que le «peuple» a le droit de voir ou non était effectivement importante. Mais plus aujourd’hui, puisque ce même «peuple» (les téléspectateurs) dispose de suffisamment de canaux d’information pour décider lui-même de ce qu’il veut voir ou pas.

Moi? J’ai choisi de ne regarder aucune de ces images car elles ne m’intéressaient pas...