bottom logo

Edito
Par Edouard Lin - Mis en ligne le 12.08.2015 06:00

Mes chouchous!


La semaine passée, je vous parlais des émissions dont on ne se lasse pas à la télé. Eh bien, parmi elles, il y a une série qui ne vieillit pas: Un gars, une fille. Initialement diffusés entre octobre 1999 et octobre 2003 sur France 2, les 485 épisodes ne cessent d’être reprogrammés. Par exemple sur M6 (de 2010 à 2013), mais surtout sur France 4, régulièrement depuis 2007, actuellement en fin d’après-midi (18 h). Un gars, une fille, c’est Jean et Alex.

Jean Dujardin et Alexandra Lamy. Les deux comédiens ne se connaissaient pas avant le tournage, sont tombés amoureux durant celui-ci et ont quitté leurs conjoints respectifs pour unir leurs destinées. Même s’ils ont aujourd’hui divorcé, ils continuent d’incarner le typique couple de trentenaires de la classe moyenne.

Les deux personnages d’Un gars, une fille vivent à peu près toutes les situations imaginables. Petits agacements, grosses colères, différences d’appréciation entre les hommes et les femmes, mensonges, trahisons, déclarations, attentions amoureuses, etc. Même si, parfois, leurs comportements semblent caricaturaux, faites le test: notez honnêtement combien de fois, sur les 485 épisodes, vous vous reconnaissez, ou reconnaissez votre conjoint, ou votre couple. Vous verrez, c’est impressionnant. C’est pour ça que France 4 peut continuer pendant encore longtemps de diffuser la série sans prendre le risque de nous lasser. Parce que, en riant de Loulou et de Chouchou, c’est de nous-mêmes que nous rions. Et ça fait du bien!