bottom logo

FTV


Edito
Par Edouard Lin - Mis en ligne le 04.11.2015 07:00

Les ados en raffolent


Chaque soir, du lundi au vendredi, les jeunes sont très nombreux à regarder Plus belle la vie. Ils sont toujours plus à faire l’impasse sur d’autres divertissements pour suivre leur feuilleton, même s’il n’est pas vraiment écrit pour eux… A voir certains épisodes, il est difficile d’imaginer qu’ils puissent séduire les 10-16 ans. Et pourtant, c’est l’un des programmes de France 3 les plus regardés par cette tranche d’âge. Avec les jeux qui ne servent à rien, si ce n’est à développer le mercantilisme et les manifestations hystériques, Plus belle la vie est l’une des rares séries vraiment familiales à la télévision.

Regarder les aventures de Francesco, Barbara, Baptiste, Thérèse, Sybille, Raphël et les autres est devenu depuis plusieurs années un rituel partagé entre les adultes et leur progéniture. Et les enfants n’aiment rien tant que retrouver un décor qui leur est familier. Typiquement, même si elle est censée représenter un quartier de Marseille, la place du Mistral ressemble à n’importe quelle place de village. Les auteurs n’hésitent pas à évoquer les vacances scolaires, la sortie du dernier smartphone ou les tromperies de l’un ou l’autre des protagonistes. Régulièrement, ils introduisent de nouveaux personnages d’ados afin que les plus jeunes puissent s’identifier à eux sans trop de difficultés. Les premières amours, les déboires au lycée ou les relations conflictuelles entre ces ados et leurs parents passionnent les juniors. Les enfants ont besoin qu’on leur raconte le monde tel qu’il est vraiment, mais de manière moins brutale que ne le font les journaux télévisés. Voilà peut-être la clé du succès de Plus belle la vie.