bottom logo

Edito
Par Edouard Lin - Mis en ligne le 17.12.2014 06:00

La télé en fête


Les fêtes de fin d’année sont toujours un moment très attendu des téléspectateurs, car le petit écran joue volontiers les pères Noël. C’est la période où la télé se veut idéale, où elle ressemble enfin à ce qu’elle devrait être le reste de l’année, ne distillant que joie et bonne humeur. Les enfants en particulier et la famille en général sont gâtés. Des dessins animés, les traditionnels Coups de coeur d’Alain Morisod en guise de soirée au coin du feu, des classiques du cinéma et quelques incontournables que l’on regarde religieusement pour la énième fois comme La grande vadrouille, les Don Camillo ou les Sissi, il y en a pour tous les goûts et toutes les générations. On s’intéresse enfin au théâtre, on regarde en famille des documentaires, de la variété et même des concerts de musique classique. Les chaînes se plient aussi en quatre pour concocter des rétros ou des bêtisiers. Quinze jours durant, on ne veut plus voir de violence ni de haine.
Durant cette période, même le sport est oecuménique. La Tournée des Quatre-Tremplins en saut à ski ou la Coupe Spengler de hockey sur glace à Davos sont des pèlerinages que l’on savoure. Il neige, il fait froid: on reste au chaud, en famille. L’heure est propice au partage. Au commerce également. Les spots publicitaires pour les cadeaux de Noël ou le foie gras du réveillon favorisent ce souci de qualité. A moins que, bien emballé dans un joli papier, le bouquet de programmes ne paraisse alors simplement plus beau qu’il ne l’est en réalité…