bottom logo

Edito
Par Edouard Lin - Mis en ligne le 23.07.2014 06:00

La der de Nabilla


En automne 2013, NRJ 12 a tenté l’expérience Nabilla en première partie de soirée sans grand succès. L’émission de téléréalité Allô Nabilla, ma famille en Californie n’a pas rassemblé le nombre de téléspectateurs espéré. Mais la chaîne a persisté. La jeune fille et ses proches ont donc retrouvé l’antenne début juillet avec Allô Nabilla, en famille à Paris, suivi, dès le 24 juillet, d’Allô Nabilla, en famille à Tokyo – il y aura encore Allô Nabilla, nos fiançailles à Marrakech dès le 4 août –, programmé du lundi au vendredi dès 17 h 35. Un horaire plus propice à ce type
d’émission. «Je ne crois pas que Kim Kardashian ou Paris Hilton aient jamais été diffusées aux USA en prime time», note notre héroïne.
Et de retrouver le frère, le fiancé, la mère, les copines, le manager, le chien, mais surtout la grand-mère Livia, qui n’a pas sa langue dans sa poche et sans qui, rappelle la plantureuse Genevoise, «je ne serais rien, ou alors vraiment pas grand-chose». Et ça marche plutôt bien! Les audiences sont en hausse quotidiennement, allez comprendre.
Mais Nabilla Benattia a décidé d’arrêter la téléréalité à la fin de l’été, affirmant que ce type d’émission est à la fois un tremplin vers la notoriété et une catastrophe en termes d’image. Bien que reconnaissante envers NRJ 12, elle déclare vouloir évoluer. Dans la mode, où elle rêve de présenter une collection pour un grand couturier. Ou au cinéma. Une chose est sûre, si jamais elle souhaite un jour donner la réplique à Catherine Deneuve, il faudra qu’elle révise ses classiques. Quand on lui a annoncé que l’actrice assistait également au défilé Jean Paul Gaultier, elle a demandé: «Catherine Deneuve, c’est celle qui fait L’amour est dans le pré