bottom logo

DR


Edito
Par Edouard Lin - Mis en ligne le 14.12.2016 07:00

Trop d'amour


Edito


Parmi les grandes questions qui nous occupent, il y a bien sûr la vie et la mort, le bien et le mal. Il y a aussi, plus triviales, la préoccupation de ce que l’on va mettre dans notre assiette, celle du toit sur notre tête, de l’apéro. Et puis il y a l’amour. Il faut bien l’avouer, ça nous prend pas mal de temps et d’énergie. Qui est notre âme sœur? Où est-elle? Est-ce bien elle? Alors on cherche, on séduit, on se marie, parfois on divorce, et on recommence. C’est peut-être pour ça qu’il y a depuis longtemps des émissions de télévision sur le sujet. Souvenez-vous de Tournez manège!; cela ne date pas d’hier, les moins de 30 ans n’étaient pas nés lorsque la mythique émission de TF1 a été diffusée pour la première fois. Depuis dix ans, c’est L’amour est dans le pré, sur M6, qui a pris le relais et symbolise le mieux le genre. Mais il y en a eu d’autres, comme Bachelor, le gentleman célibataire (M6 puis NT1), Maman cherche l’amour (M6) ou Qui veut épouser mon fils? (TF1). Ces dernières semaines, ça s’accélère. Tandis que sont diffusées La villa des cœurs brisés (NT1) et Les princes de l’amour (W9), nous avons pu voir l’excellent Mariés au premier regard (M6) et, depuis peu, L’amour food (C8). Une émission basée sur le même principe que L’amour est dans le pré, sauf que ce ne sont pas des agriculteurs mais des cuisiniers qui cherchent une compagne. Tout ça est très sympathique, mais peut finir par lasser les téléspectateurs. Est-ce que trop d’amour tue l’amour?