bottom logo

RTS, DR


Edito
Par Edouard Lin - Mis en ligne le 25.06.2014 05:00

Du sport et des jeux


Commenter des matchs de foot a tout du métier de rêve mais il n’est pas sans risque. Le commentaire en direct est au journalisme ce que l’équilibrisme est au cirque: un exercice périlleux. Tout ce que vous direz pourra être retenu contre vous lors d’un procès d’intention. Philippe von Burg, le pourtant très compétent journaliste de la RTS, en a fait récemment la plus curieuse qu’amère expérience. Après la victoire tardive contre l’Equateur, la voix romande de la Nati s’est fait reprendre de volée par une partie de l’opinion pour avoir été trop critique envers Shaqiri et les autres en première mi-temps. Il n’est pas fair-play de retourner sa veste mais en l’occurrence, quand une équipe montre deux visages diamétralement opposés d’une mi-temps à l’autre, comment faire autrement qu’en rendre compte? Nos joueurs étaient à côté de leurs crampons et Philippe von Burg l’a dit. Cette polémique pose la question suivante: que peut dire un journaliste dont la chaîne a chèrement acquis les droits de retransmission? Sur la RTS, la liberté de parole est totale et il faut s’en réjouir. C’est l’honneur de la télévision romande que de garder un regard critique sans verser dans le chauvinisme que nous aimons reprocher à nos voisins.

Autre bonne nouvelle pour vous, chers lecteurs: l’été est déjà bien là! Ça fait du bien! Vous êtes nombreux à ne pas pouvoir partir en vacances. Et bon nombre de ceux qui partent n’iront pas loin… C’est pourquoi notre spécialiste des jeux Fabienne Montandon vous concocte chaque semaine jusqu’à la fin de l’été quatre pages pour vous divertir. Nous souhaitons ainsi mettre un peu de vacances dans votre magazine télé préféré, qu’il soit dans votre sac de plage ou sur la table du salon. De quoi jouer, apprendre et gagner de superbes cadeaux tout en vous amusant, vacances ou pas!

Bel été et bonne chance à tous!