bottom logo

Edito
Par Edouard Lin - Mis en ligne le 08.10.2014 06:00

Coucou la revoilà


C'est le genre de fille que vous mettez à la porte et qui revient par la petite lucarne. Depuis trois semaines, Nabilla est chroniqueuse chez Cyril Hanouna, qui a offert un essai de trois mois sur D8 à la plus gonflée des starlettes de la téléréalité. Un pari risqué pour l’animateur de Touche pas à mon poste!, mais qui est en train de payer. Nabilla s’en sort avec les honneurs au milieu de la bande de chroniqueurs de l’émission. Appliquée, plutôt sérieuse, souriante et ne manquant pas de répartie, la Genevoise, qui a troqué ses cheveux bruns contre une couleur plus douce, se montre à la hauteur de la situation. A Canal+, la pauvre Raphaëlle Dupire s’est noyée au bout de onze jours de présentation de la météo au Grand journal. Nabilla, elle, assure sans effort. Normal, la télé est sa réalité. Elle y est comme un poisson dans son bocal. Que quelqu’un présenté comme le symbole du néant culturel puisse s’improviser en quelques semaines chroniqueuse sur une des émissions d’infodivertissement les plus populaires du paysage audiovisuel français en dit long sur l’époque. Nabilla ne tient pas la rampe comme invitée: rien à dire. Elle n’a pas non plus réussi à
intéresser le public au feuilleton sur sa famille. Mais la télévision est faite pour cette fille née en même temps que Loft Story. Cyril Hanouna vient peut-être de lui trouver sa place.