bottom logo

Edito
Par Edouard Lin - Mis en ligne le 07.01.2015 07:00

Chaleurs de janvier


Pas de trêve des confiseurs pour les rois de la raquette, les funambules de la spatule, les stars de la crosse. Dès le premier jour de cette année 2015, nos sportifs et sportives se sont employé(e)s à rééditer les exploits de l’an passé. Simon Ammann a tenté (en vain) de décrocher la mythique Tournée des Quatre-Tremplins, nos skieurs et skieuses s’efforcent de briller sur les pentes helvétiques ou autrichiennes. 

La grande affaire sportive qui va nous passionner en ce mois de janvier n’est pas de saison mais elle est devenue aussi traditionnelle que la galette des Rois ou le carna- val. A l’autre bout du monde, aux antipodes pour être précis, on va suer à grosses gouttes sous la chaleur pour remporter l’Open d’Australie de tennis. Depuis Martina Hingis, lauréate du simple dames en 1997, les Suisses ont particulièrement été à la fête à Melbourne. Roger Federer et Stanislas Wawrinka s’y présentent avec des objectifs élevés: remporter un dix-huitième titre en Grand Chelem et reconquérir la place de numéro un mondial pour le Bâlois, confirmer son inoubliable succès de l’an dernier pour le Vaudois, tenant du titre. Chez les dames, la Suisse a de nouveau des chances de bien figurer avec Belinda Bencic. La jeune Saint-Galloise est entraînée par la mère de Martina Hingis. Si Massimo Lorenzi a renoncé à dépêcher son consultant vedette Marc Rosset (c’est l’Australie qui est chère, pas Rosset), la RTS retransmettra tous les matchs de nos représentants. De quoi vibrer à la maison ou au bureau, puisque de plus en plus de Romands regardent la télévision sur leur ordinateur. Federer, Wawrinka, Bencic: avec ce trio d’enfer, le mois de janvier s’annonce chaud bouillant!