bottom logo

Edito
Mis en ligne le 03.12.2014 06:00

«Magnifaïque» succès


Ex-mannequin pour Lagerfeld, Dior ou Saint Laurent, elle a quitté les podiums après la naissance de son fils, à 30 ans. Devenue conseillère en stylisme, elle ne s’est jamais rêvée en icône cathodique. Sa passion et son métier, c’est la mode. Et la télé l’a recrutée pour ses compétences et son savoir-faire en la matière. Pas seulement pour sa télégénie. Mais qu’est-ce qui plaît tant chez cette Brésilienne qui vient de fêter ses 50 ans? Devenue Madame Mode depuis dix ans sur M6, Cristina Cordula a su bâtir son style. Coupe ultracourte, qui a lancé sa carrière de mannequin, créoles démesurées aux oreilles, silhouette longiligne, accent brésilien et expressions fétiches comme «magnifaïque» et «ma chériiiie», on sait immédiatement à qui on a affaire, elle pique la curiosité des téléspectatrices avec sa bobine souriante, son élégance, ses conseils avisés et sa bonne humeur, elle se taille la part belle à l’antenne entre Nouveau look pour une nouvelle vie, Cousu main et Les reines du shopping (du lundi au vendredi à 17 h 20). Au fil de ses émissions, elle est devenue la chérie de ces dames parce qu’elle sait de quoi elle parle. N’intéresse-telle que la gent féminine? A observer les audiences toujours en hausse, on se dit que de nombreuses téléspectatrices ont convaincu leur mari de regarder Les reines du shopping. Jolie, sexy, mais pas du genre à jouer les portemanteaux, Cristina Cordula est cash mais bienveillante, elle n’a jamais la critique hautaine. Elle sait juger sans humilier et bousculer sans heurter. Ce qui l’intéresse, même au travers de la mode, c’est l’humain. 

A coup sûr les raisons de son «magnifaïque» succès.