bottom logo
Un macaque de Barbarie veille sur un petit bien qu’il ignore s’il est son papa.

Un macaque de Barbarie veille sur un petit bien qu’il ignore s’il est son papa.

MFP


Au jour le jour
Par Olaya Gonzalez - Mis en ligne le 20.02.2016 23:45

Club de papas poules


Les super papas de la nature


Dix pères modèles, qui prennent soin de leur progéniture avec tendresse et patience, sont mis en lumière dans ce touchant documentaire.

Dans la nature aussi, il y a des papas poules, qui veillent sur leurs rejetons, même si le coq, qui a plus de trois cents poussins par an, n’est pas de ceux-là! Ce documentaire rend hommage à dix d’entre eux, parmi lesquels le lion, le loup, le nécrophore, l’hippocampe, le castor et la souris glaneuse.

Chez le flamant rose, on est pour l’égalité des sexes; le futur père surveille avec attention son unique œuf, veille sur lui jalousement pendant les trois semaines de couvaison, le gardant à l’abri des prédateurs. Puis, après la naissance, il «couve» le petit flamant à tour de rôle avec la maman, assurant des gardes de 48 heures sans bouger ni manger.

Le titi roux, lui, est un singe doux, affectueux et dévoué, qui porte son petit 20 heures par jour, faisant de lui une nounou d’enfer; pendant ce temps, entre deux séances d’allaitement, la mère se repose et se nourrit pour produire un lait de bonne qualité.

Dans la famille de l’Alytes obstetricans, c’est le mâle qui s’occupe exclusivement des œufs pondus par la femelle, après les avoir fécondés, ce qui lui vaut le surnom de crapaud accoucheur. Il les trimbale entre ses pattes pendant deux semaines et doit les humidifier très régulièrement, au péril de sa vie, pour assurer la survie de sa progéniture. Voilà un bel exemple de ce que savent faire les super papas de la nature!

Dans le clan des macaques de Barbarie, aussi appelés magots, les petits savent qui est leur maman mais pas qui est leur géniteur. Alors, à tour de rôle, tous les mâles donnent un coup de pouce si le besoin s’en fait sentir. Et lorsqu’ils s’occupent d’un bébé, ils en profitent pour aller le montrer à la mère afin de s’attirer ses bonnes grâces. Papas fayots, va!
 

Voir le programme