bottom logo
Sophie Marceau ou l’éternelle jeunesse. Difficile de croire qu’elle a 50 ans.

Sophie Marceau ou l’éternelle jeunesse. Difficile de croire qu’elle a 50 ans.

DR


Au jour le jour
Par Patricia Martin - Mis en ligne le 10.01.2017 23:45

Les choix de Sophie


La folle histoire de Sophie Marceau


Depuis La boum, sa première apparition au cinéma, Sophie Marceau a grandi sous les yeux du public, qui l’adore. Pourtant, ses derniers films n’ont pas attiré les foules.

Actrice préférée des Français en 2015, Sophie Marceau peine pourtant depuis quelques années à les séduire au cinéma. En 2014, le film Une rencontre avec François Cluzet ne reste que deux semaines à l’affiche en France et est vu par 352 000 spectateurs. La taularde fait encore moins bien en 2016 puisque, sept jours après sa sortie, il est retiré des salles après avoir été vu par 96 000 personnes seulement. Sophie y était défigurée puisqu’elle interprétait une femme battue. Est-ce à dire que le public l’aime avant tout dans des comédies? On peut se poser la question puisque son dernier succès remonte à Lol en 2009, qui avait amusé plus de 3,6 millions de Français. Presque aussi bien qu’à ses débuts avec La boum 1 et 2 et leurs 4 millions de spectateurs dans l’Hexagone chacun, qui lui ont permis de devenir d’emblée, à 14 ans, une vedette du cinéma français.

La folle histoire de Sophie Marceau revient sur la carrière de cette comédienne qui a fêté ses 50 ans le 17 novembre dernier. Pour la première fois de sa vie, elle a soufflé les bougies du gâteau en célibataire car, après dix mois de passion, son idylle avec le chef cuisinier Cyril Lignac a pris fin. Elle était pourtant habituée à de plus longues histoires, à commencer par la première. Malgré leurs 26 ans de différence d’âge, Sophie Marceau a vécu dix-sept ans aux côtés du réalisateur polonais Andrzej Zulawski avec qui elle a eu Vincent en 1995, puis sept ans avec le producteur américain Jim Lemley, papa de leur fille Juliette, née en 2001, et sept ans aussi avec l’acteur Christophe Lambert. Désormais, la solitude, dit-elle, ne lui fait plus peur. 

Voir le programme